Gland sensible

Ici tu peux parler de ta première fois, de tes angoisses, de tes conquêtes ou de tes problèmes liés à la sexualité.
Règles du forum
Attention ! Discussions sur la sexualité des ados pouvant choquer les plus jeunes d'entre vous.
Merci de rester correct, poli et respectueux en toute circonstance, ceci n'est pas un forum "baisodrome".
Tout contenu jugé trop cru ou inadapté sera supprimé sans préavis.

Gland sensible

Messagepar kevinxcaruso » Mar 24 Juil 2012 22:31

Voilà j'ai 15 ans et demi bientôt 16, j'ai un petit souci, depuis que je suis tout petit j'ai toujours eu le gland très sensible, il y a 2-3 ans j'ai commencé à me masturber et ça m'a aidé à me décallotter un peu.
Sauf que j'ai toujours le gland sensible, au moindre toucher, contact, ça pique fort...
Que faire pour le désensibilisé ? ...
Je commence à m'inquiéter parce que maintenant que je vais être en âge de passer à l'acte sexuel, je ne voudrais pas avoir de problèmes à ce niveau là...
Avatar de l’utilisateur
kevinxcaruso
Coincé
Coincé
 
Messages: 20
Âge: 19 ans
Inscription: Mer 9 Mai 2012 13:17
Genre: Non spécifié

Re: Gland sensible

Messagepar Palindrome » Mar 24 Juil 2012 22:35

C'est pas la bonne section, merci de le déplacer section sexualité.
Sinon je ne saurais quoi te dire mis à part une consultation chez un médecin.
Avatar de l’utilisateur
Palindrome
Star
Star
 
Messages: 2806
Âge: 19 ans
Inscription: Ven 16 Avr 2010 10:29
Localisation: L'cul sur ma chaise
Genre: Homme
Filière scolaire: Informatique

Re: Gland sensible

Messagepar Bloodymaryslove » Mar 24 Juil 2012 23:53

Ca passera. Ton sexe change, donc le changement passe aussi par la sensibilité.

Si après ta puberté, 21 ans, ca te fait encore, va consulter. Mais il n'y a pas de souci à avoir. D'ici ton acte sexuel, ça s'améliorera sûrement.
I Scream : Mum And Dad Why Can't I To Be Who I Wanna Be ? - To Be...

Yeah, I'M A Bi Unicorn... And ?
Avatar de l’utilisateur
Bloodymaryslove
Timide
Timide
 
Messages: 216
Âge: 20 ans
Inscription: Dim 22 Jan 2012 19:29
Genre: Homme

Re: Gland sensible

Messagepar HunTer » Mer 25 Juil 2012 00:58

kevinxcaruso a écrit:Voilà j'ai 15 ans et demi bientôt 16, j'ai un petit souci, depuis que je suis tout petit j'ai toujours eu le gland très sensible, il y a 2-3 ans j'ai commencé à me masturber et ça m'a aidé à me décallotter un peu.
Sauf que j'ai toujours le gland sensible, au moindre toucher, contact, ça pique fort...
Que faire pour le désensibilisé ? ...
Je commence à m'inquiéter parce que maintenant que je vais être en âge de passer à l'acte sexuel, je ne voudrais pas avoir de problèmes à ce niveau là...


De mon point de vue, va vite en parler à l'infirmerie du coin, pour voir ce qu'il en pense, le fait d'attendre comme dit sur la citation plus bah, est de mon point de vue, n'importe quoi, alors pourquoi dis-je que c'est n'importe quoi? Car, tout simplement, plus tu attends, et plus sa risque d'empirer en fonction de ce que tu as :s
Et sa serais con qu'il faut te couper la queue hein :D (J'ai abuser les choses, enfin j’espère xD)


Bloodymaryslove a écrit:Ca passera. Ton sexe change, donc le changement passe aussi par la sensibilité.

Si après ta puberté, 21 ans, ca te fait encore, va consulter. Mais il n'y a pas de souci à avoir. D'ici ton acte sexuel, ça s'améliorera sûrement.
Image <- Je ne suis presque que sur le chat!
[Image]
Avatar de l’utilisateur
HunTer
Habitué
Habitué
 
Messages: 925
Âge: 17 ans
Inscription: Dim 27 Mai 2012 20:15
Localisation: Dans sa chambre
Genre: Homme

Re: Gland sensible

Messagepar ozil » Jeu 26 Juil 2012 10:07

bon courage !
Avatar de l’utilisateur
ozil
Coincé
Coincé
 
Messages: 15
Âge: 24 ans
Inscription: Lun 16 Juil 2012 09:58
Genre: Non spécifié

Re: Gland sensible

Messagepar MarshallM » Jeu 26 Juil 2012 12:10

C'est parceque tu n'as pas ete circoncis a la naissance, j'avais ca aussi au debut, mon gland etais tres sensible, essye sous la douche de passer un peu d'eau dessus, ou de decalotter dans le bain dans
L'eau, tu verra avec le temps ca passera.
Si ca persiste, tu peux aller consulter un medecin.

Forcement si ton gland est sensible, tu aura mal lors de la fellation...
Avatar de l’utilisateur
MarshallM
Star
Star
 
Messages: 2413
Âge: 19 ans
Inscription: Jeu 2 Fév 2012 01:28
Genre: Homme

Re: Gland sensible

Messagepar Theseals » Jeu 26 Juil 2012 17:31

Salut!
Je lis le post mais je n'arrive pas trop à imaginer la situation, si c'est le gland dans son intégralité, ou juste une partie, parce que personnellement, le suis pratiquement sur que tous les mecs ont une zone sensible au bout, en passent la main, mais de la à être dérangeant, ça l'est pas du tout pour moi.
Sinon, si c'est partout, passe souvent bien la douche dessus, et puis, si ça continue, vas consulter ;)
Avatar de l’utilisateur
Theseals
Coincé
Coincé
 
Messages: 32
Âge: 16 ans
Inscription: Dim 17 Avr 2011 22:15
Genre: Non spécifié

Re: Gland sensible

Messagepar RomainA » Ven 27 Juil 2012 15:09

Bon alors écoute moi, les autres disent n'importe quoi. Ça sert à rien de voir un médecin, ce que tu as est tout à fait normal, je t'explique. Il faut savoir que le gland est la partie du corps la plus sensible, c'est normal, c'est pour le plaisir de l'acte sexuelle. A ton age, tout le monde à le gland plus ou moins sensible. Toi, tu fais parti de ceux pour qui il est très sensible, le toucher, ne serait-ce que de le frôler, procure une sensation très désagréable. Mais plus tu vas grandir, moins tu aura "mal". J'étais dans le même cas que toi, avant mon premier rapport sexuel avec pénétration, j'avais peur, j'étais encore super sensible. Mais avant de pénétrer, le gland s'humidifie, il est possible qu'il y est de la bave aussi dessus si ta meuf t'as sucé, et tout ça réduit la sensation qui fait mal. Et au moment de mettre la capote, tu sens absolument aucune sensation désagréable, le lubrifiant contenu dans la capote y est pour quelque chose aussi. Donc ne t'inquiète pas ! Ce que tu peux faire en attendant, c'est à chaque fois que tu prend une douche, essaye de décalotter pendant toute la durée. Et à force de faire ça, tu verras, ça te fera beaucoup moins mal.
Avatar de l’utilisateur
RomainA
Coincé
Coincé
 
Messages: 5
Âge: 21 ans
Inscription: Ven 27 Juil 2012 14:12
Genre: Homme

Re: Gland sensible

Messagepar kevinxcaruso » Sam 28 Juil 2012 23:23

RomainA a écrit:Bon alors écoute moi, les autres disent n'importe quoi. Ça sert à rien de voir un médecin, ce que tu as est tout à fait normal, je t'explique. Il faut savoir que le gland est la partie du corps la plus sensible, c'est normal, c'est pour le plaisir de l'acte sexuelle. A ton age, tout le monde à le gland plus ou moins sensible. Toi, tu fais parti de ceux pour qui il est très sensible, le toucher, ne serait-ce que de le frôler, procure une sensation très désagréable. Mais plus tu vas grandir, moins tu aura "mal". J'étais dans le même cas que toi, avant mon premier rapport sexuel avec pénétration, j'avais peur, j'étais encore super sensible. Mais avant de pénétrer, le gland s'humidifie, il est possible qu'il y est de la bave aussi dessus si ta meuf t'as sucé, et tout ça réduit la sensation qui fait mal. Et au moment de mettre la capote, tu sens absolument aucune sensation désagréable, le lubrifiant contenu dans la capote y est pour quelque chose aussi. Donc ne t'inquiète pas ! Ce que tu peux faire en attendant, c'est à chaque fois que tu prend une douche, essaye de décalotter pendant toute la durée. Et à force de faire ça, tu verras, ça te fera beaucoup moins mal.


Bonsoir RomainA,
Effectivement je préfères me fier à votre message, j'ai également posté mon sujet sur d'autres forums, et beaucoup de personnes m'ont répondu ce que vous me dites aussi, donc sous la douche, je vais le faire... de toute façon avec l'eau je penses que le contact sera plus doux... et à force je pense que ça m'aidera à le désensibilisé...
Merci beaucoup de vos conseils,
Bonne soirée
Avatar de l’utilisateur
kevinxcaruso
Coincé
Coincé
 
Messages: 20
Âge: 19 ans
Inscription: Mer 9 Mai 2012 13:17
Genre: Non spécifié

Re: Gland sensible

Messagepar MarshallM » Dim 29 Juil 2012 01:28

Quel insulte RomainA, je crois que tu lui a donné les meme conseils que moi alors pourquoi dire que les autres disent n'importe quoi? C'est mon égo que tu blesse la! :P
Haha nan mais serieux si dans les 1an tu appercois aucun changement, aussi minime qu'ils soient, tu peux avoir le gland hyper-sensible c'est possible et la faudra consulter mais la c'est pépère(:
Avatar de l’utilisateur
MarshallM
Star
Star
 
Messages: 2413
Âge: 19 ans
Inscription: Jeu 2 Fév 2012 01:28
Genre: Homme

Re: Gland sensible

Messagepar gaycirconcisado » Jeu 17 Oct 2013 20:24

Je me suis fait circoncire jeune adulte, adolescent déjà formé, après la puberté, à 15 ans, non par nécessité, médicale ou religieuse, mais par goût. J'en avais très envie depuis un certain temps et je connaissais un homme qui l'était, qui m'a beaucoup aimé. C'est ce qui m'a décidé. Je savais que c'était bien, mais à ce point, je ne l'imaginais pas. C'est génial. C'est la nudité du gland qui est ce qu'il y a de plus appréciable. Paradoxalement, sa désensibilisation, toute relative, d'ailleurs, conduit à prolonger les choses, du moins pour moi, et à parvenir à un stade de plaisir plus intense et plus raffiné, me semble-t-il. Je ne l'ai pas une seule fois regretté.
Si quelqu'un y pense pour lui ou seulement aimerait en discuter avec moi, pas de problèmes. Et si quelqu'un a envie de franchir le pas, je lui raconterai plus en détail et je répondrai à ses questions.
Moi, le peux dire que j'ai trouvé que c'était beaucoup mieux après.
On peut en parler !
Avatar de l’utilisateur
gaycirconcisado
Coincé
Coincé
 
Messages: 5
Âge: 23 ans
Inscription: Jeu 17 Oct 2013 20:14
Genre: Non spécifié
Filière scolaire: étudiant

Re: Gland sensible

Messagepar gaycirconcisado » Jeu 17 Oct 2013 20:26

je vais tout vous expliquer, les gars !
Je me suis fait circoncire jeune adulte, adolescent déjà formé, après la puberté, à 15 ans, non par nécessité, médicale ou religieuse, mais par goût. J'en avais très envie depuis un certain temps et je connaissais un homme qui l'était, qui m'a beaucoup aimé. C'est ce qui m'a décidé. Certes, je voulais lui faire plaisir, mais surtout me faire plaisir à moi et ça n'a donc pas été un sacrifice, mais plutôt ce qui m'a aidé à franchir le pas. J'étais très jeune mais je m'intéressais à ce que je faisais et je m'étais documenté. Mes parents m'ont laissé carte blanche, comme tout ce qui concernait ma sexualité d'ailleurs. J'ai choisi l'hôpital américain car la circoncision est évidemment largement répandue aux USA et je n'avais pas eu d'autre idée. Et ça s'est passé de façon infiniment plus simple que je le craignais. Un peu mal après et pendant les premiers jours de la cicatrisation c'est tout, mais rien à voir avec d'autres ennuis que j'avais à l'époque, comme aller chez le dentiste ! Le gland mis à découvert est un peu gênant les premiers jours mais on s'y habitue vite. A la fin de la cicatrisation vers trois semaines après, il est déjà bien désensibilisé. On peut reprendre des activités sexuelles disons après 4 semaines. On peut avant, en ne tirant pas sur la cicatrice mais ça fait une drôle d'impression qui passe très vite.
Ce n'est qu'alors que j'ai compris pourquoi la circoncision avait tant de succès. Je savais que c'était bien, mais à ce point, je ne l'imaginais pas. C'est génial. C'est la nudité du gland qui est ce qu'il y a de plus appréciable. Paradoxalement, sa désensibilisation, toute relative, d'ailleurs, conduit à prolonger les choses, du moins pour moi, et à parvenir à un stade de plaisir plus intense et plus raffiné, me semble-t-il. Je ne l'ai pas une seule fois regretté.
Si quelqu'un y pense pour lui ou seulement aimerait en discuter avec moi, pas de problèmes. Et si quelqu'un a envie de franchir le pas, je lui raconterai plus en détail et je répondrai à ses questions. C'est un sujet qui me passionne et je dispose d'une abondante et impressionnante documentation.
Moi, le peux dire que j'ai trouvé que c'était beaucoup mieux après. Après la cicatrisation et que le gland a commencé à se désensibiliser ( et à grossir un peu, aussi, même en érection, alors que j'avais la certitude que ma puberté était terminée complètement ( à 15 ans, normal !!!), j'ai découvert avec mon ami des subtilités nouvelles de l'orgasme, et surtout je suis devenu plus long à jouir, et avant d'éjaculer, j'ai déjà le goût de l'orgasme et au moment de l'éjaculation, là, je dis pas !!!! Pour se branler, pas de problème, mais il m'a quand même fallu attendre quelques mois pour pouvoir le faire directement et à sec sur le gland. Sinon, avec un lubrifiant et le mieux, c'est l'huile d'amande douce. Mais j'avais des relations sexuelles régulières avec cet homme que j'aimais et qui m'aimait, et c'était génial. Je pourrai raconter tout ça.
J'ai été très surpris parce que ça n’a que des avantages et je ne suis pas le seul à en avoir eu envie, loin de là ! On comprend pourquoi c’est ridicule et même débile de comparer avec une mutilation ou je ne sais quoi de stupide. Certains se montrent rebelles et critiques parce que leur consentement n’a pas été demandé. On peut comprendre. Mais s’il faut éventuellement modérer l’enthousiasme en affirmant que c’est « pour la bonne cause » qu’on coupe le zizi des petits garçons impubères, on constate quand même que sur un tiers de la population masculine sur la terre, soit quand même pratiquement 2 milliards de bites coupées, il y a peu de contestations et de réclamations auprès du service après-vente ! Si tel avait été le cas, ça se saurait ! Ça a été une révélation pour moi. Et comme beaucoup d’hommes (ou ados, bien sûr, c’est pareil !), qui se le sont fait faire, certes, parfois, par nécessité pour diverses raisons, ou tout simplement par goût, par désir, par envie, par souci d’esthétique, d’hygiène, même si on peut aussi se laver ( !!!), et surtout d’érotisme et de sensualité, ce qui est fréquent, le seul regret c’est souvent de ne pas l’avoir fait faire plus tôt ! J’ai lu cette appréciation dans de nombreux témoignages.
Moi, j'ai mieux maîtrisé mon éjaculation, un plaisir plus fort car j'ai trouvé qu'il y avait un palier qui était déjà l'orgasme qui durait assez longtemps avant l'éjaculation. Pas de problèmes pour la masturbation (au contraire… !!!), car la muqueuse du gland se change et supporte directement avec les doigts ce qu'elle ne supportait pas auparavant.
Il est vrai que le prépuce induit une grande sensibilité. Dans un sens, on peut penser qu’en le coupant, on se prive de quelque choses. Mais c’est oublier que les terminaisons nerveuses, les corpuscules de Kraüsse, se reforment en-dessous de ce qui a été coupé. Il y a donc une « recapitalisation » des facteurs des sensations, qui expliquent donc le paradoxe qu’en enlevant un bout de peau (externe et muqueuse), on favorise des sensations nouvelles et plus intenses, même si, évidemment, la subjectivité n’est pas absente de cette appréciation. Mais, même s’il y a coupure, le garçon n’a pas l’impression qu’on lui aurait retiré quelque chose, et qu’on lui aurait « sacrifié » sa bébète ! C’est tout le contraire. En général, les hommes (ados ou adultes !), ressentent la découverte et l’ajout d’une dimension sensuelle supplémentaire, supérieure par l’effet d’une subtilité inattendue du goût du gland toujours présent. Même dans le slip, après cette désensibilisation qui si paradoxalement renforce les sensations et l’intensité des orgasmes (même si ce n’est, bien sûr, pas aussi mathématique que ça, mais pourtant valable en général), le gland n’est pas gênant du tout. Le plus souvent, on ne le sent pas du tout. Mais des fois, on sent sa présence à nu discrète, se rappelant à nous, et c’est très agréable et sensuel. Quand on bandouille ou quand surgit l’érection c’est le top.
Il faudrait, à mon avis, conseiller la circoncision à tous les hommes et les ados.
Si quelqu'un veut des informations, ou simplement en parler avec moi (gerpoch1@voila.fr), pas de problème
Avatar de l’utilisateur
gaycirconcisado
Coincé
Coincé
 
Messages: 5
Âge: 23 ans
Inscription: Jeu 17 Oct 2013 20:14
Genre: Non spécifié
Filière scolaire: étudiant

Re: Gland sensible

Messagepar gaycirconcisado » Jeu 17 Oct 2013 20:28

Je me suis fait circoncire jeune adulte, adolescent déjà formé, après la puberté, à 15 ans, non par nécessité, médicale ou religieuse, mais par goût. J'en avais très envie depuis un certain temps et je connaissais un homme qui l'était, qui m'a beaucoup aimé. C'est ce qui m'a décidé. Certes, je voulais lui faire plaisir, mais surtout me faire plaisir à moi et ça n'a donc pas été un sacrifice, mais plutôt ce qui m'a aidé à franchir le pas. J'étais très jeune mais je m'intéressais à ce que je faisais et je m'étais documenté. Mes parents m'ont laissé carte blanche, comme tout ce qui concernait ma sexualité d'ailleurs. J'ai choisi l'hôpital américain car la circoncision est évidemment largement répandue aux USA et je n'avais pas eu d'autre idée. Et ça s'est passé de façon infiniment plus simple que je le craignais. Un peu mal après et pendant les premiers jours de la cicatrisation c'est tout, mais rien à voir avec d'autres ennuis que j'avais à l'époque, comme aller chez le dentiste ! Le gland mis à découvert est un peu gênant les premiers jours mais on s'y habitue vite. A la fin de la cicatrisation vers trois semaines après, il est déjà bien désensibilisé. On peut reprendre des activités sexuelles disons après 4 semaines. On peut avant, en ne tirant pas sur la cicatrice mais ça fait une drôle d'impression qui passe très vite.
Ce n'est qu'alors que j'ai compris pourquoi la circoncision avait tant de succès. Je savais que c'était bien, mais à ce point, je ne l'imaginais pas. C'est génial. C'est la nudité du gland qui est ce qu'il y a de plus appréciable. Paradoxalement, sa désensibilisation, toute relative, d'ailleurs, conduit à prolonger les choses, du moins pour moi, et à parvenir à un stade de plaisir plus intense et plus raffiné, me semble-t-il. Je ne l'ai pas une seule fois regretté.
Si quelqu'un y pense pour lui ou seulement aimerait en discuter avec moi, pas de problèmes. Et si quelqu'un a envie de franchir le pas, je lui raconterai plus en détail et je répondrai à ses questions. C'est un sujet qui me passionne et je dispose d'une abondante et impressionnante documentation.
Moi, le peux dire que j'ai trouvé que c'était beaucoup mieux après. Après la cicatrisation et que le gland a commencé à se désensibiliser ( et à grossir un peu, aussi, même en érection, alors que j'avais la certitude que ma puberté était terminée complètement ( à 15 ans, normal !!!), j'ai découvert avec mon ami des subtilités nouvelles de l'orgasme, et surtout je suis devenu plus long à jouir, et avant d'éjaculer, j'ai déjà le goût de l'orgasme et au moment de l'éjaculation, là, je dis pas !!!! Pour se branler, pas de problème, mais il m'a quand même fallu attendre quelques mois pour pouvoir le faire directement et à sec sur le gland. Sinon, avec un lubrifiant et le mieux, c'est l'huile d'amande douce. Mais j'avais des relations sexuelles régulières avec cet homme que j'aimais et qui m'aimait, et c'était génial. Je pourrai raconter tout ça.
J'ai été très surpris parce que ça n’a que des avantages et je ne suis pas le seul à en avoir eu envie, loin de là ! On comprend pourquoi c’est ridicule et même débile de comparer avec une mutilation ou je ne sais quoi de stupide. Certains se montrent rebelles et critiques parce que leur consentement n’a pas été demandé. On peut comprendre. Mais s’il faut éventuellement modérer l’enthousiasme en affirmant que c’est « pour la bonne cause » qu’on coupe le zizi des petits garçons impubères, on constate quand même que sur un tiers de la population masculine sur la terre, soit quand même pratiquement 2 milliards de bites coupées, il y a peu de contestations et de réclamations auprès du service après-vente ! Si tel avait été le cas, ça se saurait ! Ça a été une révélation pour moi. Et comme beaucoup d’hommes (ou ados, bien sûr, c’est pareil !), qui se le sont fait faire, certes, parfois, par nécessité pour diverses raisons, ou tout simplement par goût, par désir, par envie, par souci d’esthétique, d’hygiène, même si on peut aussi se laver ( !!!), et surtout d’érotisme et de sensualité, ce qui est fréquent, le seul regret c’est souvent de ne pas l’avoir fait faire plus tôt ! J’ai lu cette appréciation dans de nombreux témoignages.
Moi, j'ai mieux maîtrisé mon éjaculation, un plaisir plus fort car j'ai trouvé qu'il y avait un palier qui était déjà l'orgasme qui durait assez longtemps avant l'éjaculation. Pas de problèmes pour la masturbation (au contraire… !!!), car la muqueuse du gland se change et supporte directement avec les doigts ce qu'elle ne supportait pas auparavant.
Il est vrai que le prépuce induit une grande sensibilité. Dans un sens, on peut penser qu’en le coupant, on se prive de quelque choses. Mais c’est oublier que les terminaisons nerveuses, les corpuscules de Kraüsse, se reforment en-dessous de ce qui a été coupé. Il y a donc une « recapitalisation » des facteurs des sensations, qui expliquent donc le paradoxe qu’en enlevant un bout de peau (externe et muqueuse), on favorise des sensations nouvelles et plus intenses, même si, évidemment, la subjectivité n’est pas absente de cette appréciation. Mais, même s’il y a coupure, le garçon n’a pas l’impression qu’on lui aurait retiré quelque chose, et qu’on lui aurait « sacrifié » sa bébète ! C’est tout le contraire. En général, les hommes (ados ou adultes !), ressentent la découverte et l’ajout d’une dimension sensuelle supplémentaire, supérieure par l’effet d’une subtilité inattendue du goût du gland toujours présent. Même dans le slip, après cette désensibilisation qui si paradoxalement renforce les sensations et l’intensité des orgasmes (même si ce n’est, bien sûr, pas aussi mathématique que ça, mais pourtant valable en général), le gland n’est pas gênant du tout. Le plus souvent, on ne le sent pas du tout. Mais des fois, on sent sa présence à nu discrète, se rappelant à nous, et c’est très agréable et sensuel. Quand on bandouille ou quand surgit l’érection c’est le top.
Il faudrait, à mon avis, conseiller la circoncision à tous les hommes et les ados.
Si quelqu'un veut des informations, ou simplement en parler avec moi (gerpoch1@voila.fr), pas de problème
Avatar de l’utilisateur
gaycirconcisado
Coincé
Coincé
 
Messages: 5
Âge: 23 ans
Inscription: Jeu 17 Oct 2013 20:14
Genre: Non spécifié
Filière scolaire: étudiant

Re: Gland sensible

Messagepar Léo44 » Jeu 17 Oct 2013 22:18

|(

C'est le 3e forum différent où je croise le même message :^)
Pourquoi tu postes le même pavé, mot pour mot (copié-collé), sur au moins une dizaine de forums différents depuis janvier 2012 (cf. google) ?
Avatar de l’utilisateur
Léo44
Timide
Timide
 
Messages: 215
Âge: 14 ans
Inscription: Dim 9 Déc 2012 01:04
Genre: Homme
Filière scolaire: Collégien

Re: Gland sensible

Messagepar gaycirconcisado » Ven 18 Oct 2013 00:45

il y a eu une erreur parce que je n'avais pas coché une case. Mais sur ce forum, c'est la seule fois !
Avatar de l’utilisateur
gaycirconcisado
Coincé
Coincé
 
Messages: 5
Âge: 23 ans
Inscription: Jeu 17 Oct 2013 20:14
Genre: Non spécifié
Filière scolaire: étudiant

Suivante

Retourner vers Sexualité

Chat vocal -Mumble- Facebook Partenaire
 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités